Evoyer des campagnes d’emailings efficaces n’est pas donné à tout le monde. Même les meilleurs marketers peuvent soudainement voir leur statistiques s’effondrer.

Voici quelques conseils qui vous permettront d’optimiser vos campagnes de newsletter afin d’éviter cela ??

No Junk Mail

Nos conseil pour améliorer le taux d’ouverture de vos newsletters

Le sujet de vos emails

Le sujet d’un email est la raison pour laquelle 50% des utilisateurs décident d’ouvrir ou non un email.
C’est une erreur courante de sous-estimer l’impact du sujet, il est la première chose que les gens verront, alors ne le sous-estimez pas !

Nos conseils :

  • Rédigez un sujet court et clair
  • Évitez les mots marketing tels que “ventes”, “gratuit”, “%”, “réduction”
  • Utilisez des émojis qui décrivent votre message

Les informations expéditeur

L’information de l’expéditeur est un moyen de rassurer vos utilisateurs. Les utilisateurs n’ouvriront pas les mails d’un expéditeur en qui ils n’ont pas confiance. Utilisez de préférence un prénom comme nom d’expéditeur et essayez ainsi de rendre votre email un plus personnel.
Vos utilisateurs aiment la proximité avec leurs marques, ne passez pas à côté de cette opportunité pour les contenter ! ?

Les noms d’expéditeur  tel que : john@mywebsite.com sont fortement recommandés car ils rendent l’email plus personnel.

La liste de contact

Avant toute chose, la règle primordiale : vos listes de contacts doivent être collectées par vos soins à l’aide d’un formulaire conforme au RGPD.
L’achat d’une base de données n’est pas une bonne stratégie, c’est illégal et il n’y aurait pas meilleure façon de détruire votre réputation. ?

Avec ce genre de listes, le taux de désabonnement est souvent élevé et vous aurez plutôt tendance à vous décrédibiliser qu’autre chose.

Il vous faudra donc nettoyer votre liste et vous assurer que vos utilisateurs soient de vraies personnes plutôt que de fausses adresses.
Si besoin, une rapide recherche Google vous aidera à trouver un outil en ligne pour vous aider.

Nos conseils :

  • Ne cachez pas le lien de désabonnement. Forcer des gens à rester alors qu’ils ne souhaitent pas lire vos e-mails ne vous apporteront rien
  • Si c’est possible, ajoutez un questionnaire à votre lien de désabonnement. Il est important de savoir pourquoi les gens ne sont pas intéressés.
  • Segmentez vos listes de contacts en fonction de leurs intérêts. Cela vous permettra d’envoyer le bon message à la bonne cible.

La fréquence d'envoi

La fréquence d’envoi peut avoir un impact sur votre taux d’ouverture d’une manière ou d’une autre.
Trop d’emails ? Les gens se désabonneront.
Trop peu d’emails ? Ils ne prêteront plus attention à vos courriels et vous oublieront.
Il est donc important de trouver le bon équilibre.

En fait, il n’y a pas vraiment de règles à ce sujet. Cela dépend principalement de vous.
Par exemple, une fréquence élevée est beaucoup plus appropriée pour un magasin de vêtements (BtoC) qu’une entreprise de BTP (BtoB).

Nos conseils :

  • Testez / Analysez vos statistiques afin de connaitre les préférences de vos utilisateurs
  • Planifiez vos campagnes : Il n’est pas toujours facile d’envoyer des courriels régulièrement, pour vous faciliter la tâche, créez un rétro-planning avec tous les messages que vous souhaitez envoyer

Le contenu

Le message doit être clair et se doit de répondre aux besoins de votre cible.
L’envoi d’une campagne d’emailing doit être basé sur une véritable stratégie et un objectif marketing. Si votre contenu n’est pas celui que vos utilisateurs recherchent, votre taux de désabonnement augmentera et la réputation de votre expéditeur s’en ressentira.
Par exemple une réduction sur des climatisations, envoyée en plein hiver n’est probablement la meilleure idée que vous puissiez avoir. ?

Il faut donc constamment vous demander que vos clients attendent. Bien entendu, ces conseils sont disponibles pour tout type de communication.

Nos conseils :

  • Utiliser un contenu qui va à l’essentiel (image explicite, slogan…)
  • Rédiger un contenu original / sortant de l’ordinaire afin d’attirer l’attention
  • Assurez-vous que votre courriel est équilibré (50 % de texte / 50 % d’images)
  • Évitez les mots marketing tels que “ventes”, “gratuit”, “code de réduction” car ils risquent de déclencher les filtres anti-spam
  • L’email doit être à votre image : insérez votre logo, utilisez la bonne police et respectez votre charte graphique
  • Organisez votre contenu avec une mise en page simple
  • Ajouter 1 à 3 call-to-action
  • N’oubliez pas le lien “voir en ligne” et le lien de désabonnement

Leave a Reply